G.Dascher (Georges Dascher)

Peintre et illustrateur français

CAEN 1851 - FECAMP 1912

BIOGRAPHIE :

Georges Dascher naît à Caen le 6 octobre 1851 dans une famille de la bourgeoisie caennaise. Son père, Aimé Auguste Dascher, s'était installé comme agent de commerce à Paris en 1844 et avait épousé une Normande, Delphine Le Maire, en 1850. Une sœur de Georges Dascher est née peu après, dont le petit fils a largement contribué aux renseignements concernant ce site. Georges Dascher vit d'abord à Caen puis à Paris jusqu'au 28 février 1871, date à laquelle il retourne à Caen sous couvert d'un laissez-passer délivré conjointement par l'armée française et l'armée allemande, donc après le siège de Paris et juste avant la Commune.

La famille s'installe quelque temps dans la maison de vacances à Beuzeval, petite cité côtière du Calvados, depuis devenue Houlgate. Doué pour le dessin et la peinture, Georges veut en faire son métier, mais son père le désapprouve et lui coupe les vivres. Il repart donc à Paris pour exercer sa passion du dessin. Il épouse sa gouvernante et concubine Madeleine Poiraton le 17 juillet 1894, juste après la mort de son père dont il hérite cette même année. Sans doute grâce à l'héritage, il achète une maison à Fécamp, rue de Boulogne, où il poursuit ses travaux d'illustration. Il meurt le 4 avril 1912 à 9 heures à son domicile de Fécamp. 

Sa veuve a continué d'occuper cette maison jusqu'à son décès en 1937. Elle a notamment hébergé en 1936 la famille d'Antoine Lagarde, qui fut président de la PEEP (Fédération de Parents d'Elèves de l'Enseignement Public) de 1974 à 1980, conseiller général de Seine Maritime et conseiller municipal de la ville du Havre. Celui-ci le mentionne dans ses mémoires : 

"Je partis avec Papa à Fécamp dès le début juillet 1936. Nous étions logés chez Mémé Dascher, veuve d'un artiste peintre de qualité, qui habitait dans une petite rue en pente".

 

Sans enfant, l'oeuvre de Georges Dascher a été éparpillée entre plusieurs héritiers. Selon sa famille, ce qui caractérisait le mieux son travail artistique, est sans doute la précision de son dessin et sa conscience professionnelle.

Pour dessiner les scènes historiques, il utilisait en particulier l'ouvrage d'Auguste le Racinet "Le Costume historique", comportant de nombreuses illustrations du costume travers le temps et l'espace. 

 

Les actes d'état-civil

Source : Archives du Calvados
Acte de naissance de Georges Adolphe Dascher le 6 octobre 1851 à Caen
Source : Archives du Calvados
Acte de décès de Georges Adolphe Dascher le 4 avril 1912 à Fécamp

Son oeuvre est assez importante, mais peu (re)connue. Sous la signature de G.DASCHER, il réalise de nombreuses illustrations et gravures pour l'éducation nationale alors que l'école n'était obligatoire que depuis peu grâce aux réformes de Jules Ferry.  Il dessine notamment plus de 30 séries de gravures illustrant les couvertures de cahiers scolaires distribués aux élèves des écoles laïques, des dessins pour des livres et romans, particulièrement aux éditions Gedalge spécialisées dans les livres de prix scolaires, des gravures pour des romans, des illustrations pour des éditions musicales de chants et de romances, des affiches, ou encore des cartes postales ... Il a également laissé quelques tableaux, notamment une gouache peinte en 1880 représentant la propriété familiale de Beuzeval, une autre gouache représentant un trois-mâts danois remorqué en mer agitée, exposée au salon de Paris en 1880 (?), une huile sur bois représentant un bateau de pêche par gros temps, un trois-mâts en baie de Seine vu du Havre, ou encore cet étonnant tableau d'école-étable ...

 

C'est une partie non exhaustive de son oeuvre que vous pourrez découvrir sur ce site

en cliquant sur les éléments du menu ci-dessous ou ci-contre:

J'invite les visiteurs de ce site qui disposeraient d'informations

sur l'histoire et la vie de ce peintre, ou qui posséderaient certaines de ses œuvres,

à me contacter afin de compléter cet hommage, et je les remercie d'avance.

Adresse de contact : alinou14@laposte.net


Sites amis à visiter :

http://cdre.jimdo.com   et   http://www.lagronde.fr